Cryptocat – Discuter de manière sécurisée et anonyme

crypto

Cryptocat le retour ! \o/

J’avais déjà présenté Cryptocat à l’époque sur mon ancien blog pour en vanter les mérites et vous donner l’envie de l’utiliser tellement sa simplicité était abordable à tous.

Aujourd’hui, pas mal d’eau à coulé sous les ponts et Nadim Kobeissi, le développeur de Cryptocat revient sur le devant de la scène avec une nouvelle version plus aboutis.

Alors, recommençons depuis le début. Cryptocat est un logiciel de messagerie sécurisée orienté sur l’anonymat. Ici, le respect de votre vie privée contre la surveillance ou autre petite pépite est mis en avant !
Pour info, son développement est basé sur une messagerie XMPP avec un peu de config sous le capot.

Paf LeGeek, une chaine youtube que je vous recommande grandement a fait une présentation de l’outil. Sa vidéo est bien complète et je ne pense pas avoir besoin de plus détailler les avantages qu’il ne le fait dans sa vidéo.

Sympa non ?

Donc si vous avez envie de discuter que ce soit cuisine, sport, orientation sexuel ou politique ou que sais-je encore, Cryptocat est là pour vous !
Loin devant des solutions comme Messenger, ichat, et tous les autres petits frères, Cryptocat se veut une solution idéal en terme de respect de votre vie privée et très intéressant contre la surveillance de masse.

Le site de Nadim Kobeissi
Télécharger Cryptocat

cat-and-dog_o_156683

Publicités

Youtube-dl un outil simple et complet

ghjgjgk

Youtube-dl sert à télécharger des vidéos depuis le terminal. Ça fonctionne comme son nom l’indique avec Youtube mais aussi avec Crunchyroll, Vimeo, Dailymotion, Arte, CNN, bref, un bon gros paquet.
La liste compatible est disponible ici et la documentation complète ici.

Installer Youtube-dl

Sur Raspberry Pi ou n’importe quelle distribution Linux :

On va installer youtube-dl et le placer dans un dossier adapté :

sudo wget https://yt-dl.org/downloads/latest/youtube-dl -O /usr/local/bin/youtube-dl

On donne les droits pour utiliser le programme. Sinon, celui ne sera exécuté qu’en mode super-utilisateur (sudo) ce que nous ne voulons pas.

chmod a+rx /usr/local/bin/youtube-dl

Maintenant faisons un test avec une vidéo choisi au pif.
Choisissez un lien de vidéo en faisant un clique droit et « copier le lien ». Prenons cette vidéo de « C’est ça l’histoire »

youtube-dl -f mp4 --youtube-skip-dash-manifest https://www.youtube.com/watch?v=MPCRIs3Wc1A

Vous voyez donc que la vidéo va être téléchargée.

Une fois la vidéo téléchargée, vous la retrouvez dans le répertoire /home/pi/
Vous pouvez le vérifier en vous rendant dans le répertoire en utilisant la commande « cd ».

cd /home/pi

Puis faite un « ls »
Cette fonction va lister les fichiers présents dans le répertoire.

La vidéo est bien présente.

Faites le test avec VLC, omxplayer, mplayer ou n’importe quel autre lecteur de votre choix.

Maintenant, analysons un peu la ligne de code que nous avons utilisé pour télécharger la vidéo.

« youtube-dl » permet de lancer le programme.
« -f mp4 » nous donne le format voulu de la sortie vidéo.
Il existe beaucoup de format que youtube-dl nous propose. webm (format ouvert) 3gp, aac, flv, m4a, mp3, mp4, ogg, wav, webm
Une liste complète se trouve sur la documentation github des développeurs.

« –youtube-skip-dash-manifest » permet de ne pas télécharger les DASH et d’autres données youtube.

Enfin, on met l’adresse de la vidéo. Privilégiez le https qui vous indique un chiffrement entre vous et la cible. https signifie un protocole http couplé à SSL ce qui, vous assure une certaine confidentialité et sécurité dans vos échanges sur le réseau.

Pour mettre à jour le programme

youtube-dl -U

Simplifions tout ça pour diminuer au maximum la ligne de commande

10929252_318505551692435_3014999694481981281_nNous avons vu que la ligne de commande que nous devons taper est un peu longue. Est-il possible de simplifier tout ça ? Oui.

Pour cela, nous allons créer un fichier de config bien à nous dans un répertoire bien défini.
Rendons nous dans /home/pi/.config et nous allons créer un dossier youtube-dl

cd /home/pi/.config
mkdir youtube-dl

Un simple « ls » et nous voyons que le dossier a bien été créé. Maintenant, rendons nous dans ce dossier et créons notre fichier de configuration personnalisé.

cd youtube-dl
nano config

Une page s’est ouverte, on va voir ce qu’on va écrire dedans.
C’est à dire notre configuration de sortie voulu. Pour reprendre l’exemple d’avant, nous allons enregistrer chaque vidéo au format mp4.

# Format de la video 
-f mp4

Le dièse signifie que la ligne ne sera pas lu par youtube-dl. C’est un simple commentaire pour se repérer simplement plus tard quand vous relirez/éditerez votre fichier et pour que les choses soient propres 😉
Maintenant pourquoi ne pas choisir le fichier de destination d’enregistrement des vidéos youtube ?
Pour ma part, je vais choisir le dossier Videos tout simplement.

# Repertoire de la video
-o ~/Videos/%(title)s.%(ext)s

Enfin, nous allons remettre la ligne qui nous permet de ne pas télécharger trop de données depuis youtube

# Youtube garde donc tes data
--youtube-skip-dash-manifest

Et voilà. Un petit Ctrl X pour quitter suivi de « o » pour sauvegarder.

Testons le tout :

youtube-dl https://www.youtube.com/watch?v=o7-d1Mo3kKc

Ça fonctionne parfaitement. Vous pouvez modifier le fichier de conf à votre guise notamment si vous souhaiter télécharger des sous titres. (Voir plus bas)

Si la vidéo est interdite dans mon pays ? (LOOOL)

Rien de plus simple, il faudra passer par un proxy TOR.

sudo apt-get install proxychains tor obfsproxy

Ensuite, la vidéo pourra être téléchargée ainsi :

proxychains youtube-dl https://www.youtube.com/watch?v=Jne9t8sHpUc

1473275084574
Les sous titres !

Tout d’abord, on regarde si des sous titres sont disponibles avec « –list-subs »

Prenons l’exemple d’une vidéo Crunchyroll ici :

youtube-dl --list-subs http://www.crunchyroll.com/gintama/episode-316-farewell-shinsengumi-arc-part-nine-farewell-shinsengumi-690623

On voit que les formats suivant sont disponibles :

Available subtitles for 721807:
Language formats
frFR     ass, srt
itIT     ass, srt
esLA     ass, srt
enUS     ass, srt
esES     ass, srt
deDE     ass, srt
arME     ass, srt
ptBR     ass, srt

Ici, ce qui nous intéresse sont les sous titres en français, donc « frFR »
on peut télécharger les sous titres au format srt avec la commande :

youtube-dl --write-sub --sub-format srt --sub-lang "frFR" http://www.crunchyroll.com/gintama/episode-316-farewell-shinsengumi-arc-part-nine-farewell-shinsengumi-690623

Un message d’erreur apparait. C’est parce que je n’ai pas le bon format de vidéo. Vous vous souvenez ? On a placé mp4 uniquement en format de sortie désiré.
Cependant si je regarde le format disponible de la vidéo, je vois que c’est uniquement du flv.
Pour ce faire, j’utilise la commande « -F »

youtube-dl -F http://www.crunchyroll.com/gintama/episode-316-farewell-shinsengumi-arc-part-nine-farewell-shinsengumi-690623

C’est bien flv uniquement.

On va donc le noter dans notre ligne de commande :

youtube-dl —f flv --write-sub --sub-format srt --sub-lang "frFR" http://www.crunchyroll.com/gintama/episode-316-farewell-shinsengumi-arc-part-nine-farewell-shinsengumi-690623

Cette fois ci, un autre message d’erreur apparait à propos de RMTP.
rmtpdump ne peut pas être trouvé. Pas de soucis, on va l’installer rapidement avec

sudo apt-get install rmtpdump

On relance :

youtube-dl -f flv --write-sub --sub-format srt --sub-lang "frFR" http://www.crunchyroll.com/gintama/episode-316-farewell-shinsengumi-arc-part-nine-farewell-shinsengumi-690623

Ça fonctionne !

Parce qu’on m’a demandé pour MAC…

Sur MAC :
On commence par installer pip qui est mieux que apt-get au final. (oui je dois refaire un peu le tuto :p)
pip est un meilleur qu’easy_install. Plus puissant, plus souple et plus mieux.

sudo easy_install pip

Ensuite on peut installer youtube-dl avec pip

pip install youtube-dl

En cas de soucis, on peut installer rmtpdump : « pip install rmtpdump »

Le reste est exactement comme sur Raspberry Pi.
Pour plus d’information
Le guide d’utilisation des développeurs (en anglais)
La liste des sites supportés
Le fonctionnement d’SLL par Sebsauvage :
Le travail d’Aeris qui traite de SSL
Et depuis Tor

68747470733a2f2f33332e6d656469612e74756d626c722e636f6d2f64356635633736323633303332343332653165663638353731323139636237652f74756d626c725f6e396c7a79695a6a4a443174776f39307a6f315f3430302e676966