Connecter son Raspberry Pi à son ordinateur sans internet pour communiquer avec et l’alimenter

typing

Se connecter en SSH à son raspberry pi, c’est quelque chose que tout utilisateur apprend à faire dès ses premières utilisations. Pas besoin de clavier, souris, ou d’écran pour pouvoir naviguer sur sa carte préférée et ça devient vite une habitude. La particularité, c’est que nous avons besoin d’un réseau. Et sans réseau, comment fais t’on ? (Parce que oui, j’ai des coupures de réseau en ce moment)

Une solution pour connecter son Raspberry pi à son ordinateur sans utiliser un réseau local ou externe, est l’utilisation d’un convertisseur USB vers TTL série (autrement appelé câble console). Ce connecteur a la particularité d’alimenter en même temps votre framboise et est super simple à mettre en place. Pas besoin de réseau ni de câble d’alim branché à une prise, génial non ? On peut aussi utiliser un cable RJ45 croisé avec une alimentation classique pour votre pi, mais j’en parlerai sur un autre tuto.
A noter, sur un Raspberry Pi 3, il semblerait qu’il faille désactiver le Bluetooth pour réactiver la console série. Merci à Nikko pour l’info. Perso, j’ai testé sur un Pi2 et un B+.

connecteur
Convertisseur USB vers TTL

Pour cela, vous aurez besoin d’un terminal (Putty sous Windows) et éventuellement d’un driver à télécharger si vous utilisez Mac ou Windows. Sous GNULinux, pas besoin, c’est inclus :).

Configuration :

Depuis Raspbian Jessie, il faut modifier si ce n’est déjà fait, le fichier config.txt. Il suffit de placer la carte sd de votre pi dans votre ordinateur et d’éditer le fichier en rajoutant en dernière ligne : enable_uart=1
C’est également faisable depuis votre pi avec la commande « sudo nano/boot/config.txt » et d’ajouter à la fin : enable_uart=1

Ensuite les drivers (pour OSX ou windows).
Pour les utilisateurs OSX, il faut installer ce driver en sélectionnant celui qui va bien avec votre version d’OSX. Toutefois, si le câble console que vous avez acheté date un peu, vous devez installer ce driver. Pas d’inquiétude, dans le doute, téléchargez les deux drivers. Ça ne posera aucun problème.
Pour les utilisateurs windows, même chose. Installez ce driver ou celui ci si votre câble date d’avant 2016-2017. A noter qu’il semblerait y avoir des soucis parfois avec windows 8… N’utilisant pas windows, je ne peux pas vous aider plus la dessus :/

Sous Linux, ce serait plutôt rare mais il semblerait que certaine distribution comme Ubuntu 12.10 n’utilise pas la commande « screen ». Pour vérifier, il suffit de tester la commande dans un terminal. Si un message d’erreur apparait, il faut simplement l’installer « sudo apt-get install screen ».

Branchement :

Le câble console dispose de 4 broches qu’il faut brancher sur les pins du GPIO :
– Le rouge correspond à l’alimentation (Power).
– Le noir à la masse (Ground).
– Le vert à à l’émission (TXD)
– Le blanc à la réception (RXD)

GPIOplanATTENTION : Le câble rouge d’alimentation va alimenter votre Pi. Il est obligatoire de ne pas surtout brancher votre raspberry pi sur son bloc d’alimentation USB classique à une prise ! Il ne doit pas y avoir 2 alimentations différentes, sinon, vous allez tout cramer ! Vous êtes prévenus. Oubliez le cable d’alimentation que vous utilisez en temps normal !

C’est l’heure du branchement.
Le câble vert d’émission (TXD) se connecte sur le pin 8.
Le câble blanc de réception (RXD) se connecte sur le pin 10.
Le câble noir, la masse (Ground) se connecte sur le pin 6.
Le câble rouge d’alimentation (Power) se connecte sur le pin 2.

Une fois cela fait, vous pouvez brancher le câble USB à votre ordinateur.

Votre Pi s’allume.

GNULinux : Ouvrez maintenant votre terminal et entrer la commande suivante :

sudo screen /dev/ttyUSB0 115200

Faites entrée 2 fois et vous pouvez vous connecter avec votre nom d’utilisateur Pi et votre mot de passe (par défaut : raspberry)

Pour Mac, ouvrez votre terminal puis entrez la commande pour une recherche :

ls /dev/cu

Appuyez sur Tabulation 2 fois histoire que le terminal vous réponde une liste.
Ex : cu.PL2303* ou cu.usbserial

Faites ensuite la commande en vous adaptant à la réponse obtenue :

screen /dev/cu.usbserial 115200

Faites entrée 2 fois et vous pouvez vous connecter avec votre nom d’utilisateur Pi et votre mot de passe (par défaut : raspberry)

Pour Windows, je vous renvoie sur cette page (anglais) ou celle ci en français (n’ayant pu tester, je ne préfère pas m’avancer plus). Je n’ai pas de VM windows sous la main. La méthode a l’air très simple pour finir aussi. Dès que j’aurai installé une VM windows, je penserai à mettre cette partie à jour 😉 Mais je pense que vous arriverez à terminer facilement en suivant les liens (c’est un jeu d’enfant).

Voilà, vous êtes maintenant connecté à votre pi directement en USB sur votre ordinateur et ce, même en cas de coupure internet !

L’avantage ici est qu’on utilise un seul câble. Le désavantage est qu’on utilise certaines Pin du port GPIO. Une autre solution consiste à utiliser un câble RJ45croisé et un câble d’alim classique et de faire un partage de connexion. On en parle la prochaine fois 🙂

16998746_10155427787971840_2450818998606750104_n

Source

Publicités

1 réflexion sur « Connecter son Raspberry Pi à son ordinateur sans internet pour communiquer avec et l’alimenter »

  1. La console série, ce n’est vraiment utilisable que jusqu’au Raspberry Pi 2. Sur le trois, il faut désactiver le Bluetooth pour réactiver la console série.

    Qui plus est on est assez limité en terme de couleur et de résolution.

    Une connexion RJ45 en direct est bien plus commode.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s